:. Accueil
 :. L'Association
 :. Personnalités
 :. Actualités
 :. Dossiers
 :. Galeries
 :. Forum
 :. Vidéos
 :. Rendez-vous
 :. Boutique
 :. Partenaires
Exposition INVENTEURS ET SAVANTS NOIRS
Actualités

Retour liste des Actualités
HALTE AU MEPRIS CULTUREL !
Je viens par la présente vous faire part de ma profonde indignation quant à l’affront qui est fait à tout le peuple sénégalais par la société Sdtah dans le cadre de la campagne de promotion de son réceptif touristique de Saly ‘Les résidences du Port’. Cette société propose des villas en location et dans la gamme des services offerts, elle indique : ‘services de la Fatou inclus’.
Fatou étant un nom propre bien de chez nous et donc ne voyant pas à quoi cela pouvait se rapporter, j’ai appelé la direction de la Sdtah qui m’a précisé que Fatou signifiait en fait femme de ménage. Quel choc ! Pourquoi l’utilisation d’un prénom bien de chez nous pour la qualification d’une activité professionnelle ? Le mot femme de ménage n’est-il pas plus explicite pour le commun des mortels ?

Le racisme et le mépris culturel envers le peuple noir s’affichent dorénavant par écrit. Et où s’il vous plaît ? Ici, au Sénégal. Nous sommes offensés ici, chez nous, par des étrangers que nous avons accueillis à bras ouverts et qui profitent tous les jours de notre légendaire Téranga sénégalaise.

‘Sénégalaises, sénégalais et hôtes étrangers qui vivez parmi nous’, j’espère que dans le protocole d’immigration choisie signé il y a une semaine par M. Sarkozy et M. Ngom, il est prévu que le Sénégal pourra lui aussi choisir ses ‘hôtes étrangers qui vivent parmi nous’. Car, sincèrement, les hôtes étrangers à relents colonialistes qui bafouent notre dignité, nous n’en voulons pas et cela, quel que soit le montant des investissements réalisés au Sénégal. J’en appelle au boycott par tous les Sénégalais et par tous les hôtes étrangers dignes de vivre parmi nous, des stations touristiques gérées par la Sdtah. Et j’en appelle également à l’application d’une sanction exemplaire par les autorités de tutelle. Cette sanction devrait également s’appliquer à l’imprimeur et à la société de communication qui ont permis la diffusion d’un support publicitaire qui encourage le racisme et le mépris culturel.

Mme Fary CAMARA


source: www.walf.sn
ARCHIVE, le 03 Octobre 2006     

Vos commentaires
Pas de commentaire enregistré
Identification
login:

mot de passe:


pas encore inscrit ?
Mailing-list
Faire un don
Soutenez-nous !
Forum

 information

 Grand pilier de la religion musulmane BILAL

 Edmond Albius

 africains know how


Ephémérides
10 Décembre 2018
Déclaration universelle des droits de l'homme à l'ONU.
-1948
Mort de Otis REDDING chanteur de R&B.
-1967
Plan du site | Contact Copyright © 2018 ARCHIVE | Réalisé par Elmana