:. Accueil
 :. L'Association
 :. Personnalités
 :. Actualités
 :. Dossiers
 :. Galeries
 :. Forum
 :. Vidéos
 :. Rendez-vous
 :. Boutique
 :. Partenaires
Exposition INVENTEURS ET SAVANTS NOIRS
Actualités

Retour liste des Actualités
Le tourisme sexuel gangrène de plus en plus les plages du Kenya
Le tourisme sexuel et la prostitution enfantine sont répandus et largement tolérés au Kenya, notamment sur sa côte de l'océan Indien, selon l'une des seules études d'ampleur sur ce phénomène, appelant à réagir d'urgence.


"Le gouvernement kényan, la société civile, l'industrie touristique et les communautés doivent admettre que la prostitution enfantine est répandue au Kenya", dénonce cette étude publiée par le gouvernement kényan et l'Unicef, alors que le Kenya, qui attire de plus en plus de visiteurs, aborde sa pleine saison touristique.

"Il est très choquant de parler d'exploitation sexuelle des enfants dans ce pays, un vice qui continue de grandir et atteint une magnitude horrible, en particulier autour de la célèbre région de la côte", a déploré le vice-président kényan, Moody Awori.


Réalisée dans les districts de Diani (sud-est), Malindi (en octobre 2005), Kilifi et Mombasa (novembre 2005) et Kwale (mars 2006), l'étude relève qu'au moins 30% des filles âgées de 12 à 18 ans - soit entre 10 et 15.000 - vivant dans ces districts sont impliquées dans la prostitution occasionnelle.


"Entre 2 et 3.000 filles et garçons" sont impliqués dans cette prostitution "durant toute l'année", relève l'étude. "Beaucoup d'enfants devenus des travailleurs du sexe" ont migré récemment d'autres régions du Kenya vers la côte, où vivent les populations parmi les plus pauvres.


Les touristes masculins impliqués dans ce phénomène - le plus souvent en toute impunité - viennent d'Italie (18%), d'Allemagne (14%) et de Suisse (12%), affirme l'étude, qui précise que ces nationalités arrivent en tête concernant l'activité sexuelle avec des mineures.

En 5e et 6e position de ce classement figurent les touristes ougandais et tanzaniens, puis les Britanniques et les Saoudiens.

En outre, "35,5% de tous les actes sexuels" impliquant des enfants recensés dans l'étude "ont eu lieu sans préservatif".

L'un des révélations du rapport réside dans le fait que "plus de 41% des clients" du tourisme sexuel impliquant des enfants "sont des Kényans: c'est très significatif", souligne Sarah Jones, auteur du rapport.

"Nous devons vraiment nous condamner nous-mêmes", a lancé M. Awori. "Ne prenons pas le tourisme comme excuse, c'est notre problème", a-t-il dit.

L'existence de cette "demande locale" permet à ce phénomène de se maintenir pendant la basse saison touristique.

Car pour l'Unicef, l'un des aspects les plus graves du phénomène est "le niveau d'acceptation (du public) de cette exploitation sexuelle enfantine dans les régions côtières qui fait courir des risques à tous les enfants du Kenya".

"Plus de 75% des informateurs clefs interrogés (acteurs de l'industrie touristique ou représentants de la société) sur ce phénomène considèrent le tourisme sexuel avec des enfants comme normal ou tolérable ou l'approuvent complètement; seuls 20% considèrent ce comportement immoral".


Autorités kényanes et Unicef appellent donc à une action "urgente", sinon, ce phénomène "va gagner d'autres régions touristiques du pays", selon le vice-président, qui s'est dit "choqué" par le rapport.

Pour lutter d'urgence contre ce fléau, l'Unicef et les autorités kényanes préconisent une révision de la législation sur l'enfance, une répression accrue de ces abus, l'adhésion de la majorité des hôtels, bars et clubs à un code de bonne conduite - 300 établissements ont adhéré jusqu'ici -, et la mise en place d'un tourisme responsable.


"Qu'est-ce donc que vous espériez quand vous otiez le bâillon qui fermait ces bouches noires ? Qu'elles allaient entonner vos louanges ?" Sartre cité par Fanon



KENYA - 19 décembre 2006 - AFP
ARCHIVE, le 04 Janvier 2007     

Vos commentaires
Posté par kiang le 12 Mai 2007 à 18:24



La source de tout ça, c'est la misère et la pauvreté. Commencer en prémier de radiquer cette fléau.
Répondre à ce message

Identification
login:

mot de passe:


pas encore inscrit ?
Mailing-list
Faire un don
Soutenez-nous !
Forum

 information

 Grand pilier de la religion musulmane BILAL

 Edmond Albius

 africains know how


Ephémérides
19 Novembre 2019
Mort de GELASIUS 1er, 3ème pape africain à Rome de 492 à 496.
-496
Plan du site | Contact Copyright © 2019 ARCHIVE | Réalisé par Elmana