:. Accueil
 :. L'Association
 :. Personnalités
 :. Actualités
 :. Dossiers
 :. Galeries
 :. Forum
 :. Vidéos
 :. Rendez-vous
 :. Boutique
 :. Partenaires
Exposition INVENTEURS ET SAVANTS NOIRS
Actualités

Retour liste des Actualités
DOIT-ON PARDONNER A CES BOURREAUX?
MON PROGRAMME D'EXTERMINATION PHYSIQUE DES NOIRS D'AFRIQUE DU SUD

"Mes Afrikaners Blancs, bien-aimés,

Je souhaite la grandeur à vos frères et soeurs au nom de notre sang tout entier. Au nom de notre précieux pays et en mon nom personnel, moi BOTHA, Président de la République d'Afrique du Sud, je profite de cette occasion pour vous remercier et vous féliciter pour votre courage et votre détermination du fait que vous m'avez investi pour porter haut le destin des Afrikaners.

Nous sommes en train de traverser des moments difficiles. J'ai donc décidé de vous écrire pour vous assurer de mon dévouement et de ma solidarité envers vous aussi bien dans le feu que dans la tempête. Nous vivons au milieu de grands sauvages qui en veulent à notre sang, qui nous haïssent et qui veulent nous arracher ce que nous avons acquis. Mais n'oubliez pas ce que nous sommes : un Peuple solide et uni. Vive l'envol des Afrikaners Blancs ! Vive les Afrikaners Blancs !

Ne me regardez pas simplement comme BOTHA tel que mon nom l'indique, mais plutôt comme un véritable esprit vivant et une promesse pour vos frères et soeurs Blancs. En vérité, en vérité, je vous le dis, voici une terre donnée par Dieu et pour laquelle nous devrons nous battre jusqu'à la dernière goutte de notre sang. Nous ne pouvons pas rester là, debout à regarder ce que nous avons créé s'effriter et être démoli par ces barbares et paresseux "kaffirs". Prétoria a été conçue et créée par les Blancs et pour les Blancs. Nous ne sommes pas obligés de prouver à quiconque et encore moins aux Noirs que nous sommes un Peuple Supérieur. Nous l'avons démontré aux Noirs mille et une fois. La République Sud Africaine telle que mous la connaissons n'a pas été créée par une pensée fantaisiste. Nous l'avons créée par notre intelligence et au prix de notre sueur et de notre sang. Le sang de nos pères s'est versé sur cette terre pour notre salut. Nous avons dès lors la lourde responsabilité de sauvegarder notre patrimoine, notre histoire et notre fierté. Celui qui lutte pour sa survie et pour son droit n'a pas tort. Bien-aimés citoyens, vous êtes au courant de tout le non-sens propagé dans le monde entier à notre sujet. On nous a collé sur le dos tout ce qu'il y a de mauvais; alors que nous ne sommes pas pires que d'autres. Pensez-y, mes honorables citoyens : le racisme dont ils parlent n'a pas commencé avec les Afrikaners Blancs. Il a toujours été un fait dans cette vie. J'essaie simplement de vous prouver qu'il n'y a rien d'inhabituel à ce que nous faisons que le soi-disant mondes civilisés n'aient fait ou qu'ils ne soient en train de faire. Nous sommes tout simplement un Peuple honnête et qui a une philosophie claire sur la façon dont il veut vivre sa vie de Peuple Blanc. Nous n'afformons pas comme les autres Blancs que nous aimons les Nègres. Le fait que des Nègres ressemblent aux êtres humains et agissent comme des êtres humains ne fait pas nécessairement d'eux des êtres doués d'intelligence. Les crapauds ne sont pas des porc-épics et les lézards ne sont pas des crocodiles tout simplement parce qu'ils se ressemblent. Si Dieu avait voulu que nous soyions égaux aux Nègres, il nous aurait créé uniformément avec la même couleur, avec la même intelligence. Mais il nous a créé différents : Blancs, Nègres, Jaunes. Les dominateurs et les dominés. Intellectuellement nous sommes SUPERIEURS aux Nègres. Cela a été prouvé sans équivoque depuis plusieurs années. Je crois que l'Afrikaans est un honnête hommeet une personne qui craint Dieu, et qui a démontré de manière pratique la vraie façon de vivre. Il ne s'engage pas dans l'hypocrisie de tous les autres qui prétendent aimer en sondant l'atmosphère politique en substance ou qui font croire au monde qu'ils sont meilleurs et qu'ils s'intéressent plus que nous à l'avenir de l'humanité. Pourtant, nous donnons aux Nègres des emplois et mille et une indemnités.

De toutes façons, il est réconfortant de savoir que derrière ce scénario, l'Europe, l'Amérique, le Canada, l'Australie sont, les uns et les autres, AVEC NOUS EN DEPIT DE CE QU'ILS DISENT.

En ce qui concerne les relations diplomatiques, nous savons tous quel langage il faut utiliser et où nous devons l'utiliser. Pour justifier mon point de vue, je vous demande de me dire s'il y a UN SEUL PAYS BLANC QUI N'AIT PAS INVESTI ou QUI N'A PAS D'INTERET EN AFRIQUE DU SUD. Qui achète notre or ? Qui achète nos diamants ? Qui fait du commerce avec nous ? Qui nous aide à développer l'ARME NUCLEAIRE ? La vraie raison est que NOUS SOMMES LEUR PEUPLE et qu'ILS SONT NOTRE PEUPLE. C'est là UN GRAND SECRET. La force de notre économie REPOSE SUR l'AMERIQUE, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, ...etc., et j'ai sur ma liste un certain nombre d'Etats nègres et pas les moindres Camarades Afrikaners, le désir de PUISSANCE n'a pas commencé avec nous. Il n'est pas dans le destin d'un poussin de manger un épervier. Il est naturel que le poussin soit mamgé par un épervier. Mais ne sont-ils pas tous des oiseaux ?

La loi de la Nature veut que le petit poisson soit mangé par le gros poisson. Nous sommes dès lors intimement convaincus que le Nègre est une MATIERE PREMIERE POUR LE BLANC.

Ainsi, frères et soeurs, unissons ensemble pour combattre le Diable Noir. J'exhorte tous les Afrikaners de mettre leur esprit de créativité au service de cette GUERRE.

Dieu ne peut assurément pas se détourner de son Peuple que nous sommes. Depuis toujours, chacun d'entre nous a pu constater à la lumière des faits que LES NEGRES SONT INCAPABLES DE SE DIRIGER EUX-MEMES. DONNEZ-LEUR DES FUSILS, ILS VONT S'ENTRETUER LES UNS LES AUTRES. Ils sont tous des bon à rien sauf quand il s'agit de faire du bruit, danser, épouser plusieurs femmes et se livrer à la débauche. Vous n'avez qu'à regarder autour de vous pour voir ce que les Etats Nègres indépendants ont réalisé jusqu'à présent. Ne savons-nous pas ce qui arrive au Ghana, au Mozambique, Soudan, Nigéria, Uganda, Egypte, pour ne citer que ceux-là ? Rien d'autre que le CHAOS, le CARNAGE, la CORRUPTION, la FAMINE comme c'est le cas en Ethiopie. Acceptons donc que le Nègre est LE SYMBOLE de la pauvreté, de l'infériorité mentale, de la paresse, et de l'incompétence émotionnelle. N'est-il pas plausible dès lors que le Blanc a été créé pour COMMANDER LES NEGRES ?

La nourriture, en tant que support du génocide que nopus allons perpétrer à l'encontre des Noirs, devra être utilisée. Nous avons développé d'excellents POISONS qui tuent à petit feu (poisons à mettre dans la nourriture) et qui possèdent en plus la vertu de RENDRE LES FEMMES STERILES. Notre seule crainte est qu'une telle arme ne tombe entre leurs mains, puisqu'ils seronmt prêts à l'uiliser contre nous, si nous considérons ces innombrables Nègres qui TRAVAIILENT POUR NOUS EN TANT QUE DOMESTIQUES. Quoi qu'il en soit, nous faisons TOUT ce qui est en notre pouvoir pour nous garantir que cette arme restera exclusivement entre nos mains. Par ailleurs, la plupart des Nègres sont CORRUPTIBLES PAR L'ARGENT.

Je dispose d'un fonds spécial pour EXPLOITER CETTE SITUATION. La vieille règle qui consiste à DIVISER POUR REGNER est encore valable aujourd'hui. Nos experts devront travailler JOUR ET NUIT pour opposer le Nègre contre son frère Nègre. Son sens inférieur de la morale doit être exploité intelligemment. Voici une créature QUI N'A AUCUNE VISION LOINTAINE DES CHOSES. Nous nous devrons de le combattre avec des PROJETS s'étendant dans une si LONGUE DUREE qu'il ne puisse même pas l'imaginer.

Le Nègre NE PLANIFIE JAMAIS SA VIE AU-DELA D'UNE ANNEE. Cette opportunité, par exemple, doit être exploitée. Mon Service Spécial mène un travail contre la montre en vue d'une OPERATION A LONG TERME. J'adresse une requête spéciale aux mères Afrikaners, leur demandant de DOUBLER LES NAISSANCES. Il est nécessaire de déclencher un BOOM DE NAISSANCES à l'échelle industrielle, en créant des CENTRES où nous employions et encouragions de jeunes hommes et femmes Blancs qui PRODUISENT DES ENFANTS POUR LA NATION.

Nous étudions aussi la possibilité des INSEMINATIONS ARTIFICIELLES comme moyen pour faire augmenter notre population à travers des mères volontaires. Pour le moment, nous devrons être VIGILANTS pour nous assurer que les hommes Noirs sont SEPARES de leurs femmes, et IMPOSER des pénalités aux femmes qui portent un enfant illégitime (on ne peut pas avoir un enfant qui n'est pas sien).

J'ai un COMITE qui travaille à la mise au point de meilleurs moyens pour DRESSER LES NEGRES LES UNS CONTRE LES AUTRES EN ENCOURAGEANT LES MEURTRES ENTRE EUX. Les cas de Meurtres entre Nègres devront être légèrement punis afin de les ENCOURAGER. Mes hommes de science ont découvert un moyen qui, en versant dans leur breuvage un produit apprprié, permet d'obtenir un EMPOISONNEMENT à petit feu et une STERILISATION complète. En travaillant sur les boissons et leur manufacture, on pourrait ainsi REDUIRE leur population.

Notre COMBAT pour l'Unité entraîne l'utilisation de jeunes filles Blanches en vue de l'utilisation de ce POISON qui tue à petit feu. Notre Guerre ne consiste pas à utiliser la Bombe Atomique pour détruire le Nègre; nous devons plutôt utiliser notre INTELLIGENCE à cette fin. Il est plus efficace d'entreprendre l'opération personne par personne. Comme on raconte qu'un Noir meurt en allant au lit avec une Blanche, nous avons là une opportunité UNIQUE. Nos mercenaires du SEXE devront en sortant, être accompagnés de combattants de l'Apartheid camoufflés pendant qu'elles feront tranquillement leurs opérations en administrant le POISON en question et en endommageant les grossesses de ces Négresses auxquelles ils se seraient liés d'amitié. Nous sommes en train de réformer l'escadrille des MERCENAIRES DU SEXE en y introduisant des hommes Blancs qui auront pour tâche de COURTISER LES FEMMES NOIRES MILITANTES et autres femmes Noires vulnérables. Nous avons reçu des requêtes de prostituées d'Europe et d'Amérique qui sont désespérées et qui sont PRETES à être utilisées. L'ARGENT peut faire quelque chose pour vous, et comme NOUS EN DISPOSONS, nous pouvons en FAIRE MEILLEUR USAGE.

Pendant ce temps, bien-aimés, citoyens Blancs, ne prenez pas à coeur ce que le monde dira, et n'AYEZ PAS HONTE d'être appelés RACISTES. Je ne suis pas gêné d'être appelé l'Architecte et le Roi de l'Apartheid. Je ne deviendrai jamais SINGE parce qu'une personne m'a appelé "singe". Je serai toujours votre star lumineuse, son excellence BOTHA.

Mon dernier appel est que les opérations dans les maternités devront être INTENSIFIEES. Nous ne payons pas les respinsables des services hospitaliers pour qu'ils aident les jeunes enfants Noirs à VENIR DANS CE MONDE, mais pour qu'ils les ELIMINENT A LA NAISSANCE. Si ce service travaillait EFFICACEMENT, une GRANDE TACHE SERAIT ACHEVEE. Mon Gouvernement a mis de côté un fonds spécial afin que ce PROGRAMME soit exécuté de façon sournoise dans les hôpitaux et les cliniques."

Pieter W. BOTHA





L’ancien président sud-africain qui a dirigé le pays pendant les années de répression les plus terribles de l’apartheid est mort à l’âge de 90 ans. Peter Botha n’a jamais présenté d’excuses au peuple sud-africain pour les violences commises pendant le régime, il n’a jamais accepté d’aller devant la commission vérité. Pourtant Nelson Mandela lui a rendu hommage.

"doit on pardonner" mais "peut on pardonner". Quand l'offense a été grande, le pardon est difficile.
La difficulté d'accorder le pardon est proportionnelle au tort qui a été occasionné
Mandela a dit « pardonnons, mais n'oublions pas ».
Une grande nation démocratique ne fait pas que commémorer des moments glorieux, elle doit aussi se remémorer des moments sinistres.
Mais que doit-on faire à partir du moment où les gens évoluent, quand certains reconnaissent qu'ils ont eu tort, qu'ils ont commis des actes odieux, ou ressentent des remords ?
Le pardon est un acte individuel qui suppose une certaine magnanimité ou générosité : si l'on force au pardon, ce n'est plus un pardon. voila une proposition, c'est de tout tenter pour échapper à la logique de la vengeance et de la haine, ce qui comporterait un système d'éducation que développerait notre capacité de compréhension .
Nous réclamons la mémoire et non le châtiment en effet pardonner, c'est résister à la cruauté du monde.


Archive
ARCHIVE, le 07 Mars 2007     

Vos commentaires
Posté par leparfaitinconnu le 08 Mars 2007 à 06:17

Merci pr cet article

Merci pour cet article. C'qui nous montre jusqu'à quel point l'homme blanc peut hair l'homme noir justifiant son orgueil par d' innombrable raisons qui n' ont en fait ni queue ni tete! bref, comme d'hab' quoi! regrettant d'avance le fait qu'au jour d'aujourd' hui beaucoup trop d'noirs s'imaginent encore que ces temps sont revolu et que l' ideologie raciste Caucasienne n'est qu' une triste doctrine archaique et depasser! Freres et soeurs: Vive la haine car l' amour est mort! a plus ni d'effet ni d'impact
Répondre à ce message

Posté par DANAD le 14 Mars 2007 à 21:31

LA MAAT

moi je n'est pas des mots mais jusqu a quand va ton pardonner les blancs st aussi resposable du sida qui tuent ns freres africain, en n'afrique on le sais le president du benin la encore confirmer que ses l'occident qui a introduit le sida pour reduire la population noires moi je peux dire que je souhaite que la race noires reste saint parce que le noire represente le bien ses ideologie occidental qui fait passer le noire comme le diable et pourtant ses le contraire on sait encore que ses l'occident qui cree tout ses conflit en afrique, je pense que le blancs a une peur envers le noire cet peur de se voir dominer par le noir est rester le blanc se sent tjours complexe, il veut tjours prouver qu ils depasse le noire mais et pourtant le noir mene sa petit vie tranquille MOI JE TE PRONE PAS LA HAINE NI LA GUERRE MAIS JE DEMANDE AU NOIRE UN RETOUR AUX SOURCE L'AFRIQUE on va contruire notre continent ils ne veulent pas de nous alors rien ne sert de s'accrocher a se continent europe
Répondre à ce message

Posté par kiang le 12 Mai 2007 à 17:55



Frère, pour moi, les responsables des malheurs des africains ceux sont nos soit disant présidents. Pour reussir, il faut une révolution des peuples noirs au niveau planétaire et nous en avons maintenent les moyens d'y parvenir, c'est une question de conscience. En commencant déjà de changer le nom de l'afrique donné par le blanc. Le vrais nom c'est : Ethiopia dépuis l'époque de nos Pharaons.
Répondre à ce message

Identification
login:

mot de passe:


pas encore inscrit ?
Mailing-list
Faire un don
Soutenez-nous !
Forum

 information

 Grand pilier de la religion musulmane BILAL

 Edmond Albius

 africains know how


Ephémérides
10 Décembre 2018
Déclaration universelle des droits de l'homme à l'ONU.
-1948
Mort de Otis REDDING chanteur de R&B.
-1967
Plan du site | Contact Copyright © 2018 ARCHIVE | Réalisé par Elmana